1. Accueil
  2. »
  3. Démographie
  4. »
  5. La population se concentre...

La population se concentre dans les villes

0

En 1700, sur une population mondiale  d’environ 650 millions de personnes, seulement 45 millions d’entre elle (7%) vivaient en ville. Aujourd’hui, le Delta de la Rivière des Perles, la zone urbaine de Hong-Kong, dépasse les 65 millions d’habitants, soit l’équivalent d’un pays comme le Royaume-Uni.
En l’espace de trois siècles, non seulement la population mondiale a explosé mais cette croissance phénoménale s’est accompagnée d’une urbanisation sans précédent. Aujourd’hui, la moitié (54%) des 7 milliards d’habitants de la planète sont des citadins. Selon les Nations-Unies, en 2050, quelque 6 milliards de terriens, soit les deux-tiers de la population planétaire, vivront en ville.
Quelques pays comme Singapour ou Monaco se réduisent à une ville et donc 100% de leurs ressortissants sont des citadins. Six pays concentrent plus de 60% de leur population dans leur seule capitale : Congo (Brazzaville), Kowait (Koweit City), Panama (Panama City), Porto-Rico (San Juan), Mongolie (Oulan-Bator), Les Emirats Arabes Unis (Dubaï).

Les grandes villes sont devenues essentielles au dynamisme économique : elles sont des lieux d’échange et de commerce, elles abritent les universités, les centres de recherche, les infrastructures culturelles, les sièges sociaux de nombre d’entreprises. Les grandes cités favorisent l’innovation et le brassage des populations. Elles concentrent souvent l’emploi et certaines ont des poids économiques considérables : le Pouvoir Urbain Brut (l’équivalent du PIB des états) de Séoul est supérieur au PIB de la Suisse ou de la Suède.
Les grandes villes sont également des nœuds de communication, elles abritent non seulement les gares et les aéroports qui accueillent des dizaines de millions de passagers par an mais elles concentrent aussi les flux Internet. L’importance des villes dans l’organisation future du monde est par ailleurs soulignée dans l’excellente vidéo de “The Flares” ci-dessous .

En 1950, seules Tokyo et New-York dépassaient les 10 millions d’habitants. Aujourd’hui 47 agglomérations urbaines dépassent ce seuil de 10 millions d’habitants et la plupart d’entre elles se situent dans l’hémisphère sud. L’agglomération de Tokyo, avec 43 millions d’habitants, est encore seconde du classement mondial mais celle de New-York, avec 24 millions de citadins, n’est plus qu’à la 9ème place. En Europe Moscou et Londres avec environ 15 millions d’habitants occupent respectivement les 24ème et 27ème place, l’agglomération de Paris avec 13 millions d’habitants n’occupe plus que la 35ème place au même niveau que Guangzhou (Canton) en Chine et que Lahore au Pakistan. Avec ses 6 millions d’habitants, Toronto au Canada se situe au 82ème rang et l’aire urbaine de Montréal, avec un peu plus de 4 millions d’habitants se classe au 132ème rang.

Les 10 plus grandes agglomérations urbaines du monde

AgglomérationPaysMillions d’habitants
Hong-Kong (Delta rivière des perles)Chine65
TokyoJapon43
JakartaIndonésie32
DelhiInde26
SéoulCorée24
BombayInde24
ShanghaiChine24
ManillePhilippines24
New YorkEtats-Unis24
Le CaireEgypte23
Source : population.data.net

La ville est également au centre des utopies concrètes du Projet Venus :

Les villes seront l’ossature du monde globalisé du futur (Venus project)

Les commentaires sont fermés.