Vers la fin de la voiture individuelle

0

L’arrivée des véhicules électriques et autonomes, sans chauffeurs, va également induire des changements sociétaux important avec un développement de la mobilité partagée. La voiture, propriété d’une seule personne, pourrait bien passer de mode et ne plus être un signe de statut social.
Aujourd’hui la voiture individuelle est utilisée en moyenne une heure par jour. Elle est donc inactive 95% de son temps ce qui est une aberration économique justifiée uniquement par l’absence de solution alternative satisfaisante pour répondre aux besoins de mobilité des citoyens. La voiture partagée, en copropriétés ou en location libre service, apparaîtra de plus en plus comme la solution rationnelle.
Les emplacements des bornes de rechargement seront alors rationnalisés pour prendre en compte cette évolution et constituer un réseau de service le long des axes routiers et à proximité des lieux d’activité. Depuis son smartphone, l’utilisateur appellera le véhicule autonome qui viendra le prendre devant chez lui pour l’amener là où il voudra se rendre.

Les commentaires sont fermés.