1. Accueil
  2. »
  3. Technologie
  4. »
  5. La Chine prépare l’essor...

La Chine prépare l’essor des véhicules à hydrogène

0

Après le solaire, la Chine accélère à présent le développement de l’hydrogène. Elle est déjà le premier producteur d’hydrogène du monde mais la production de cet hydrogène repose encore pour l’essentiel sur les énergies fossiles, comme partout ailleurs dans le monde. L’hydrogène chinois est actuellement surtout utilisé pour la chimie et l’industrie en général mais,en prévision de la montée en puissance de l’hydrogène vert, Pékin prépare également l’arrivée de l’hydrogène dans les transports.

La Chine a mis en service ses premiers trams équipés de piles à combustible à hydrogène dans la province de Guangdong et elle met en place l’infrastructure nécessaire pour le parc de véhicules automobiles.

A ce jour, une soixantaine de stations service pour faire le plein d’hydrogène sont déjà opérationnelles et de nouvelles sont annoncées tous les jours.

Selon une source officielle chinoise, reprise par l’Agence Reuter, la ville de Pékin, qui table sur 10.000 véhicules équipées de pile à combustibles à hydrogène,  prévoit la construction de 74 stations de ravitaillement d’ici 2025. Une bonne partie de ces stations devraient être mises en service dès 2022 à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver qui auront lieu dans le district de Pékin, le reste concernera les autoroutes qui relient Pékin, Tianjin et Hebei sur lesquels circulent près de 5000 poids lourds qui passeront alors du diesel à l’hydrogène.

La ville de Shanghaï a annoncé un plan similaire pour accompagner l’essor des véhicules à hydrogène : 70 stations services seront ouvertes  d’ici 70 dans le secteur. En outre Shanghaï va construire un centre de Recherche et Développement de très haut niveau, dédié aux piles à combustible et à l’hydrogène. Une vaste zone d’activités liées à la filière sera également créée : fabrication et assemblage des piles, équipements des stations de ravitaillement, tests et d’homologations, stockage de l’hydrogène, transport, sièges et administrations des compagnies, services commerciaux, formation, etc. D’autres projets d’envergure liés au développement de l’hydrogène sont aussi prévus aux alentours : Jiangding, Qingpu, Jinshan, Pudong, Baoshan, zone spéciale hors taxe de Nanhui, et au-delà dans, le delta du Yangzi Jiang.

Sur l’ensemble du pays, d’ici 2030, le nombre de véhicules à hydrogène devrait franchir le cap du million.  
Avec l’hydrogène, l’éolien et le  solaire photovoltaïque, la Chine a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2060.

Les commentaires sont fermés.