La population humaine de la planète va s’effondrer

0

Les humains seront bientôt tellement nombreux que la planète ne pourra pas les faire vivre bien longtemps en aussi grand nombre.

Dans un article publié dans la revue scientifique The Lancet , une équipe de chercheurs dirigée par le Professeur Christopher J. L. Murray de l’Université de Washington, prévoit que le pic démographique sera atteint en 2064 aux environs de 9,7 milliards et que la population mondiale baissera ensuite inexorablement. Entre le 2064 et 2100, la population du globe va diminuer de l’ordre d’un milliard d’habitants. La Chine perdra à elle-seule entre 400 et 700 millions d’habitants. Sur les 183 pays étudiés, 23 vont perdre plus de la moitié de leur population : Japon, Thaïlande, Italie, Espagne, etc.

Cette nouvelle étude confirme et même amplifie le scénario décrit par les futurologues Carles et Granger qui dans leur dernier ouvrage, « L’Apogée », annoncent que la population des humains va diminuer inexorablement comme celle de toute espèce animale qui se met à pulluler dans un espace aux ressources limitées. Selon eux, en quelques siècles, les effectifs humains baisseront de 98 % pour retrouver vers 2500 l’équilibre d’avant l’explosion démographique. Le reflux devrait s’étaler malgré tout sur une période suffisamment longue pour que notre espèce s’adapte. Toutefois, on ne peut cependant exclure la possibilité d’une chute encore plus rapide et plus douloureuse en cas de pandémies, de guerres ou de famines. Que la déclin se fasse en quelques décennies ou en quelques siècles, l’envolée de la population humaine apparaitra comme un phénomène passager à l’échelle géologique.

Les commentaires sont fermés.